une-semaine-avec-marylin-de-colin-clark-909634422_MLRésumé :

En 1956 à Londres, Colin Clark, âgé de vingt-trois ans et tout frais émoulu d'Eton, devient le troisième assistant de Laurence Olivier. Celui-ci doit tourner Le Prince et la Danseuse, dont il partagera la vedette avec Marilyn Monroe. Il a embauché le jeune homme par amitié pour son père, Kenneth Clark, éminent historien d'art. Le tournage est un enfer scandé par les querelles entre le génial comédien shakespearien et l'immense star d'Hollywood. Marilyn, qui aspire au rang d'authentique actrice, est traitée comme une blonde écervelée par Olivier et comme une enfant difficile par Arthur Miller, son tout nouveau mari, tandis que son associé Milton Greene la laisse avaler trop de calmants pour mieux la manipuler. Prisonnière de ces fortes personnalités masculines, prisonnière surtout de sa vertigineuse ascension, le sex-symbol du grand écran qui a conquis le monde entier tente alors de noyer son mal-être en séduisant un jeune inconnu. Entre " Mlle Monroe " et Colin se noue une étrange idylle, du 11 au 19 septembre 1956. Longues conversations, visite de la bibliothèque de Windsor, baignade à Eton... Mais que se passera-t-il lorsque le garçon se retrouvera assis au bord du lit de Norma Jean ? Devenu un grand producteur de télévision, Colin Clark (1932-2002) n'a livré son secret que deux ans avant sa mort. En racontant une seule semaine de la vie de Marilyn Monroe dans un petit livre aussi drôle que touchant, il a accompli l'exploit de nous en apprendre plus sur un personnage trop célèbre que les biographies les plus complètes.

Un livre que j'ai trouvé très interessant, qui nous parle d'une Marilyn plus sombre et plus humaine.