9782253146698

Résumé :

Qui était Marie-Antoinette, faite, l'année de ses quinze ans et par raison d'Etat, reine de France ? Une débauchée futile piégée dans l'affaire du collier ? La pire ennemie de la Révolution ? Une sainte pour la Restauration ? Marie-Antoinette rétablit la courbe d'un destin obscurci par la passion ou la honte posthumes. Zweig analyse la chimie d'une âme qui, sous le poids du malheur et de l'Histoire, se révèle à elle-même et se rachète, passant de l'ombre de la jouissance à la lumière de la souffrance. Par la main du grand écrivain autrichien, nous suivons une reine de la chambre de son «nonchalant mari», Louis XVI, jusqu'au lit de la guillotine. Quel voyage et quelle histoire !

Mon avis :

Une petite merveille cette biographie, je me demande pourquoi on nous fait pas lire ce livre à l'école, c'est une petite bible pour ceux qui aime l'histoire sur la révolution. J'ai mis du temps à me décidé à le lire car je connais déjà l'histoire par cœur, mais j'ai adoré retourné dans cette univers royaliste, avec les fêtes, les virées masqué dans Paris, les dépenses de la reine une vrai accro du shopping entre les robes, les bijoux, les coiffures... Une reine que je trouve un peu égoïste penser toujours à s'amuser ne jamais s'occuper du royaume comme elle le devrait mais elle se préoccuper plus de le vie de ses enfants que d'elle même surtout vers la fin sa vie. Et son amour pour Fersen digne d'une pièce de William Shakespeare que je trouve bouleversant, J'ai adoré.